TONIFIER SA PEAU FACE À SON VIEILLISEMENT NATUREL ET AU RELÂCHEMENT CUTANÉ

Avec l’âge, le relâchement cutané résulte inexorablement d’une perte d’élasticité de la peau qui devient flasque : on parle de ptose des tissus. Le visage présente un air fatigué et plus âgé, les contours sont moins nets, les plis sont accentués, les traits sont « tombants » et disgrâcieux. L’harmonie du visage se dégrade inexorablement.

Il existe des méthodes naturelles permettant de redonner de la tonicité et de l’élasticité à notre peau. Le vieillissement de la peau est naturel, mais il peut être amplifié par la génétique ou par les agressions extérieures que la peau reçoit au quotidien. Le tabac, l’alcool, le soleil, la pollution sont des facteurs qui vont abîmer plus vite votre peau.

Nous voyons au fil du temps notre peau se dégrader, se ramollir, se ternir et se relâcher. Pour ralentir ces dégradations et prendre soin de sa peau, il existe des techniques naturelles adaptées.

Pourquoi la peau devient-elle flasque et se relâche t-elle ?

Avec le temps, la peau perd de sa tonicité, le renouvellement cellulaire est faible, le collagène et l’élastine sont moins présents dans les couches de la peau. Cela entraîne une diminution de la tonicité générale de la peau. On observe alors un excès cutané sur certaines parties du visage.

Avec le vieillissement de la peau, l’on constate une déshydratation de la peau, l’acide hyaluronique étant nettement moins présent. Ces facteurs ralentissent la régénération des cellules et diminuent la présence des céramides naturelles. La diminution de collagène, la production de sébum et la réduction de la microcirculation sanguine vont aggraver ce relâchement cutané.

De plus, le déclin hormonal et l’exposition au soleil vont aussi être des facteurs de vieillissement de la peau. Lors de la ménopause, le taux d’œstrogène baisse sensiblement et la peau a tendance à s’assécher ce qui accentue le relâchement cutané.

Avec le temps, l’activité des fibroblastes de la peau diminue. Les fibroblastes ont comme fonction de remplir, soutenir, de retendre et de protéger notre peau. Les fibroblastes sont aussi importants dans la cicatrisation des petites plaies en renouvelant continuellement les composants dermiques de la peau. Au fur et à mesure des années, les fibroblastes vont de moins en moins produire de fibres de collagène et d’élastine, ce qui va entraîner une perte de souplesse sur la peau.

Avec l’âge on observe de moins en moins d’acide hyaluronique produit par la peau. L’acide hyaluronique naturel a tendance à absorber l’eau, or ici cela va conduire à une perte de densité de la peau et à une sécheresse chronique.

Mais il n’y a pas que le facteur âge qui joue un rôle sur le relâchement cutané. Après un régime alimentaire ayant entraîné une perte de poids importante, on observe un relâchement cutané. Enfin, une alimentation déséquilibrée peut être à l’origine d’un relâchement cutané prématuré. 

De plus, avec le temps, les os du visage se résorbent et ne soutiennent plus la peau comme lors de la jeunesse.

On observe également une perte de la structure graisseuse du visage, les zones graisseuses du visage fondent. Ainsi on observe l’apparition de creux, de plis et d’ombres sur le visage.

Le visage possède un grand nombre de muscles faciaux qui vont contrôler les expressions faciales. Lorsque l’on sourit, quand on pleure, ou quand on fronce les sourcils… les muscles du visage travaillent. Au fil des années, les tissus musculaires s’affaiblissent, et ont plus de mal à travailler correctement. Les rides d’expression (front, bouche) sont celles qui subissent le plus le temps qui passe.

Quelles zones du visage sont-elles touchées par le relâchement cutané et la peau flasque

Plusieurs zones du visage sont concernées par le relâchement cutané et la peau flasque :

  • Le contour de l’œil, la peau des paupières est très fine, et on constate souvent une chute de la paupière supérieure. Ceci concerne les femmes et les hommes.
  • L’ovale du visage : il se relâche dès 40 ans avec la perte de tonicité et d’épaisseur de la peau.
  • La vallée des larmes : cette zone se creuse avec le relâchement cutané.
  • Les plis d’amertume : situés à la commissure des lèvres, ils s’accentuent avec l’âge.

Les solutions naturelles pour combattre la peau flasque

  1. Le massage quotidien de votre peau

L’un des premiers conseils que nous pouvons vous donner est de masser régulièrement votre peau. En effet, il va falloir stimuler les fibroblastes au niveau du derme pour permettre la fabrication de collagène et d’élastine. Ces deux fibres sont responsables de la souplesse de la peau et de sa fermeté.

Pour ce faire, nous vous conseillons de vous masser le matin et le soir. Massez en douceur pour ne pas l’agresser. Pour plus de facilité et d’efficacité, vous pouvez appliquer en même temps un Sérum :

-appliquez à l’aide de votre annulaire par des légers tapotements

-commencez par le coin interne de l’œil, et allez jusqu’aux tempes.

-placez votre pomme de la main en bas des joues et remontez le long de votre visage

-n’oubliez pas votre cou !

  1. Faire travailler les muscles de son visage

Les muscles du visage travaillent de la même manière que les muscles du corps. Pratiquez une activité physique régulière (course, natation, vélo) pour stimuler la circulation sanguine et retendre les muscles. Il existe aussi pour le visage des gymnastiques faciales ou yoga facial qui seront plus doux qu’une activité physique intense.

Combinez les 2.

  1. Hydratez votre peau

Buvez au moins 1,5 litres d’eau par jour. Votre peau se déshydrate au fil du temps, apportez-lui la quantité nécessaire à l’intérieur. De plus, appliquez une routine de soin quotidienne adaptée afin d’aider le film hydrolipidique à se régénérer correctement. Pensez à des produits hydratants bio avec des actifs puissants tels que la vitamine C,  l’acide hyaluronique, l’aloe vera.

  1. Pensez à votre alimentation

Il faut apporter chaque jour à son corps les nutriments indispensables suivants : vitamines, acides gras, acides aminés, minéraux, vitamine A, C et E. Favorisez des aliments anti-glycation et antioxydants.

Aliments anti-glycation : raisin, myrtille, poireaux, choux, romarin, cannelle, thym, curcuma.

Aliments antioxydants : pruneaux, raisins sec, cranberries, amandes, noix brocolis, artichauts, poivrons, épinards, haricots.

En conclusion : pour lutter contre le relâchement cutané et la peau flasque suivez une hygiène de vie équilibrée et faites travailler vos muscles du visage !